CoDesign et Pédagogie : learning by doing… together !

La lecture de l’article d’Elodie Lestonat « Valoriser l’innovation pédagogique grâce au codesign » m’a rappelé la réflexion que nous avions menée il y a environ 18 mois au sein de mon ancien cabinet de conseil.
En effet, notre activité de conseil en Expérience Client / Transformation Digitale positionnait quotidiennement la plupart des collaborateurs au coeur de projets d’entreprises stratégiques et complexes (le fameux monde « VUCA« ).
D’un point de vue « gestion des compétences » (point crucial dans la proposition de valeur d’un cabinet de conseil), cet état de fait se traduit par la nécessité de faire grandir ses collaborateurs sur leur capacité à mettre en oeuvre avec ses clients des méthodes plus agiles et plus collaboratives.
Sans rentrer dans le détail, disons qu’au sein de ma Division, nous avions acquis la conviction de cette nécessité autant par notre vision personnelle de l’évolution de notre métier que par le « debrief » et l’observation de multiples missions d’accompagnement + l’écoute de la « voix » du client. Un rapide réflexion collaborative sur la base du brief « apporter plus de valeur à nos clients » nous avait conforté dans ces convictions !

Mais comment apprendre à une « population » (ici, de consultants, mais cela peut s’appliquer pour tous), à être « collaborative » dans ses pratiques :
– Co-Designer un nouvel applicatif ?
– Co-Innover autour de l’évolution d’un business model ?
– Co-Définir une organisation, une gouvernance des données, ou tout autre transformation stratégique ou opérationnelle, qui soit acceptable -et acceptée par l’ensemble des parties prenantes caractéristiques d’un « client grand compte » ?

Pour qui connait la  « Digital Taxonomy de Bloom », la réponse était évidente : concevoir et déployer un « kit de pratiques collaboratives » doit se faire en mode « réalisation collaborative » !
Pour les autres, la réponse reste la même, mais jetez donc en plus un coup d’oeil à la courte vidéo ci-dessous :)

 

A présent, si vous vous interrogez vous aussi sur la manière dont vous pourriez faire grandir le collaboratif dans vos pratiques, partageons quelques retours d’expérience qui pourront peut être vous inspirer pour élaborer votre propre plan d’actions.

Conception du kit pédagogique

Lean Startup & CoDesign

Disposant d’un délai assez court (quelques semaines) et surtout de peu de ressources (temps hors production client) pour élaborer notre kit, nous avons bien entendu opté pour une approche « lean startup » s’appuyant sur des pratiques de co-Design. A savoir :

  • sur la base des objectifs/souhaits de développement RH partagés avec les collaborateurs (suivi RH/management de proximité) et de leur contexte mission, « recrutement » d’un petit groupe de volontaires motivés par le projet (4 personnes).
  • recensement via notre réseau personnel et notre portail collaboratif d’entreprise des expertises, compétences, ressources, success stories existantes sur le sujet
  • recherche d’idées inspirantes en termes de pédagogie sur le sujet (Exemple : les ouvrages « passer en mode workshop » ou « gamestorming« , l’excellent MOOC proposé par le Worklab : « tirer le meilleur du collectif« )
  • constitution en atelier de co-construction d’un produit minimal (MVP) : brainstorming permettant de préciser l’attendu de cette formation, et donc, son contenu.
    Parmi les outputs clés : l’hétérogénéité du public en termes de connaissances initiales, un besoin très opérationnel quant à la mise en oeuvre d’ateliers : prérequis, objectifs, déroulement étape par étape, retours d’expérience et astuces, interlocuteurs & projets de référence…).
    Sur la base de ces inputs, nous avons imaginé une trame pédagogique présentant :

    • enjeux et bénéfices des pratiques collaboratives,
    • principes généraux sur la préparation, l’animation et la restitution d’ateliers facilités,
    • pour chaque phase typique d’un projet client, 1 à 2 fiches présentant « opérationnellement » des pratiques emblématiques (contexte d’utilisation, mode opératoire, collaborateur référant ayant mis en oeuvre et retours d’expérience…)

Bénéfices de la démarche 

  • Mise à disposition en quelques semaines d’un MVP dont la valeur ajoutée est déjà tangible
  • Par la synthèse d’expériences personnelles, l’appropriation de ressources tierces, la mise en application des pratiques, la création du Kit : renforcement significatif de la compétence des contributeurs (cf.Bloom)

Déploiement du kit pédagogique

Ensuite, l’idée était de rapidement  « mettre sur le marché » notre MVP pour l’améliorer (structure, présentation), et l’enrichir de nouvelles pratiques / retours d’expériences, au fil de son appropriation par un public plus large et de la mise en oeuvre opérationnelle sur les projets.

Premier vrai test de ce « MVP » face à son « marché » : le pitch !

C’est lors d’une pleinière regroupant l’ensemble des consultants de notre Division, que nous avons pitché sur le projet.
Bien entendu, l’interactivité et le collaboratif étaient de mise : après la présentation d’un petit teaser powtoon (objectif du storytelling : expliquer, donner envie, faire adhérer), nous avons permis à chacun de réagir, poser des questions, proposer des idées/actions, voter pour des propositions de plans d’action, au travers d’une session Wisembly montée pour l’occasion.
Solution web et mobile simplifiant les réunions collaboratives, Wisembly, nous a également permis de proposer un questionnaire de feedback suite à cette pleinière.
L’analyse de ces feedbacks (anonymes ou non, au choix) a clairement montré l’existence de 3 sous-ensembles de population :

  • un groupe prêt à s’engager dans la suite du projet
  • un groupe intéressé par l’idée mais n’en faisant pas sa priorité et/ou ne se sentant pas prêt à porter la démarche
  • un groupe sceptique sur l’adéquation de la démarche à son métier et/ou sur sa capacité à mettre en oeuvre

Forts de ce constat, il nous a semblé pertinent de poursuivre sur la base de l’engagement volontaire, et de miser sur l’effet viral et collaboratif de ces pratiques pour, de proche en proche, donner confiance en l’efficacité des pratiques et en la capacité de chacun à les utiliser.

La communauté des ambassadeurs du collaboratif

Nous avons alors créé la communauté des ambassadeurs du collaboratif pour poursuivre la démarche, en 2 temps :

  • Temps 1 : appropriation de l’existant : présentation détaillée du MVP, collecte de feedbacks pour enrichissement ultérieur.
  • Temps 2 : Co-Design en ateliers autour des risques, opportunités, bénéfices, freins au déploiement du CoDesign chez les clients, et construction de la suite du plan d’action à mener par les Ambassadeurs ou par d’autres intervenants de l’entreprise (RH, Management, Account Managers…)
    Pour atteindre l’objectif, une démarche articulée autour de « jeux collaboratifs » (ou « pratiques ») successifs et complémentaires a été déroulée :
    –  Pratique 1 –  Warm Up : libérer la parole du groupe, mettre en mouvement yc physiquement, donner confiance dans les règles du CoDesign (écoute bienveillante, etc….)
    –  Pratique N°2 –  Cadrage Stratégique (Exemples : « Valises et Ballons ») : Identifier les opportunités, freins et axes stratégiques de la démarche
    –  Pratique N°3 – Priorisation (Exemple : « vote avec gommettes ») : Sélection des axes à explorer prioritairement
    –  Pratique N°4 – Exploration (Exemple : « Jardin des idées ») : identification des leviers opérationnels/actions.
    –  Pratique N°5 – Engagement sur la suite (Exemple : « Montre moi le chemin ») : organisation, planification, attribution des actions
  • Remarques : De nombreux exemples de jeux/pratiques, yc ceux évoqués ici, sont présentés en détail dans les ouvrages & MOOC précédemment cités dans cet article.
    Je reviendrai sans doute sur l’usage de certaines d’entre elles dans des articles ultérieurs.

Forts de la compréhension acquise lors de cette phase de « learning by doing », et avec le support de facilitateurs expérimentés identifiés au sein de notre cabinet, les ambassadeurs du collaboratif sont ensuite partis chez leurs clients, prêts à mettre en oeuvre ces pratiques sur des sujets de plus en plus complexes, embarquant progressivement dans leur démarche les équipes clients… et les autres collaborateurs, initialement plus « frileux ».

CoDesign vision stratégique
CoDesign en cours – Opportunités, Freins

Et ensuite ?

Je ne peux bien sûr pas tout vous dévoiler…. mais peux néanmoins vous donner quelques idées des suites possibles de l’histoire :
– La capitalisation des expériences de CoDesign, en interne ou chez les clients, alimentant le kit pédagogique
– la délivrance de badges rendant tangible et ludique le franchissement des étapes dans la montée en compétence (j’ai participé / préparé / facilité un atelier, etc)
– La captation vidéo des sessions de « formation par l’exemple » permettant la réalisation de contenus / outils pédagogiques complémentaires (MOOC interne : « COOC »)
– La sensibilisation de tous les collaborateurs au CoDesign par une initiation « pratique » menée lors de l’Université d’Eté du Cabinet

J’espère que ce témoignage vous aura montré quelques uns des bénéfices à intégrer le CoDesign et le LeanStartup dans une démarche pédagogique et/ou vous aura donné quelques clés pour opérer la montée en compétence de votre équipe autour du CoDesign.

N’hésitez pas à témoigner en commentaires sur vos propres expériences ou à me faire part de vos questions ou remarques.
Ce blog est le vôtre…

…Dogether is smarter !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*